Call for Applications – Editor-in-Chief, Scientia Canadensis

Deadline: March 5, 2018

The Canadian Science and Technology Historical Association / Association pour l’histoire de la science et de la technologie seeks applicants for the position of Editor-in-Chief of the journal Scientia Canadensis. This is a volunteer position and the term is for five years.

Scope of the Journal: Scientia Canadensis, CSTHA/AHSTC’s official journal, aims at building understanding of the history of science, technology, and medicine in Canada. (See https://cstha-ahstc.ca/scientia-canadensis/) In addition, the journal is opening its pages to international, comparative articles (for example, a recent special issue includes articles on circumpolar science and technology in Greenland, the USSR, Norway, and Canada). A scholarly, refereed journal since 1981, it includes original research and historiographical articles, shorter research notes, critical book reviews, and bibliographies. In 2009, the journal became available online through Érudit (http://www.erudit.org/revue/scientia). Beginning with Volume 37 (2014), Scientia Canadensis became only available in an online format.

Qualifications: recognized expertise in the history of science, technology or medicine in Canada; a compelling vision for the future of the journal; the ability to attract established and new scholars to publish in the journal; managerial, organizational, editorial, and computer skills to help oversee the editorial cycle in collaboration with the managing editor; tact in communicating with authors; membership in CSTHA/AHSTC; and institutional support for the duration of the appointment. Bilingualism is an asset but is not mandatory.

Major responsibilities: In general, the editor-in-chief is responsible for the intellectual content, quality, and timeliness of the journal issues as well as the overall success of the journal. Specific duties may include but not be limited to: providing a clear vision for the direction of the journal, representing the journal in outside venues and conferences, soliciting high-quality manuscripts from potential authors, selecting a sufficient pool of competent peer-reviewers and managing the peer review process of manuscripts, deciding which manuscripts to publish, assisting authors in seeing their manuscripts to publication, and representing the journal in outside venues and conferences. The editor-in-chief is a member of the Executive Committee. Upon appointment, the Editor-in-Chief will select 8-10 scholars to join the Editorial Advisory Board of Scientia Canadensis, to provide advice and counsel, and to be nominated by the CSTHA / AHSTC Executive Committee

The Editor-in-Chief will work in cooperation with the Managing Editor, Dr. William Knight (who is responsible for the digital production of the journal); Assistant Editor and the French Book Review Editor, Dr. Mahdi Khelfaoui; and English Book Review Editor Dr. Beth Robertson.

Search procedure: Applications will be reviewed by the CSTHA/AHSTC Executive Committee following the submission deadline. An application should be no more than five pages (not including the cv) and include: a) cover letter, which includes the applicant’s name, affiliation, and other relevant information, and evidence of the applicant’s ability and experience; b) vision statement of one page, which outlines the applicant’s perspective on challenges and opportunities; future plans for the journal; expected tasks and objective milestones; etc. c) statement of institutional support, if any. Candidates should address the feasibility of serving as editor in light of the institutional resources likely to be available. CSTHA/AHSTC does not pay for office space, clerical assistance, or release time; and d) curriculum vitae. The cv should include publications and any editorial experience.

Applications should be sent via e-mail preferably as a single pdf file (filename: lastname-Scientia-Canadensis-editor.pdf) to Dr. Dorotea Gucciardo, President CSTHA / président, AHSTC, at d.gucci@gmail.com.

Poste à pourvoir – Rédacteur en chef*, Scientia Canadensis

*L’emploi du masculin vise uniquement à alléger le texte.

Date butoir : le 5 mars 2018

L’Association pour l’histoire de la science et de la technologie au Canada / The Canadian Science and Technology Historical Association (AHSTC- CSTHA) est à la recherche de candidats pour pourvoir le poste de rédacteur en chef de la revue Scientia Canadensis à compter de l’année 2018. Le mandat de ce poste bénévole a généralement une durée de cinq ans.

Envergure de la revue : Scientia Canadensis, la revue officielle de la CSTHA/AHSTC, vise à étendre nos connaissances sur l’histoire de la science, de la technologie et de la médecine au Canada. (Voir : https://cstha-ahstc.ca/scientia-canadensis/). La revue s’ouvre aussi aux articles comparatifs internationaux (par exemple, un récent numéro thématique a inclu des articles sur la science et la technologie circumpolaire en Groenland, l’URSS, la Norvège, et le Canada). Depuis 1981, Scientia Candensis, revue scientifique évaluée par les pairs, présente des articles de recherches originaux, des articles historiographiques, des notes de recherche plus courtes, des comptes rendus de lecture et des bibliographies. Depuis 2009, on peut la lire en ligne grâce à Érudit (http://www.erudit.org/revue/scientia). Depuis son volume 37 (2014), la revue est publiée uniquement dans un format électronique « en ligne ».

Qualités requises : compétences particulières reconnues en histoire de la science, de la technologie ou de la médecine au Canada; compétences en gestion, en rédaction et en informatique et sens de l’organisation pour encadrer le cycle rédactionnel; vision convaincante de l’avenir de la revue; capacité à attirer les publications de chercheurs établis ou de nouvelles collaborations; tact dans les communications avec les auteurs; adhésion à la CSTHA/AHSTC et soutien de son établissement pour la durée du mandat. Le bilinguisme est un atout, mais n’est pas obligatoire.

Responsabilités principales : De façon générale, le rédacteur en chef est responsable du contenu intellectuel, de la qualité et de la rapidité de diffusion de l’information, de même que de la pérennité de la revue. Les tâches spécifiques peuvent inclure sans s’y limiter : conférer une vision claire à l’orientation de la revue; solliciter des articles de grande qualité auprès d’auteurs potentiels, sélectionner un bassin suffisant de pairs évaluateurs compétents et gérer l’examen des articles de façon à décider lesquels publier et aider les auteurs en ce sens; et représenter la revue à l’extérieur et lors de colloques. Le rédacteur en chef est de fait membre du Comité exécutif de l’AHSTC. Après sa nomination, le rédacteur en chef sélectionnera de huit à dix membres prêts à former le comité consultatif de la revue. L’exécutif de l’AHSTC entérinera la nomination d’un comité consultatif.

Le rédacteur en chef travaillera en coopération avec le directeur général de la revue, William Knight (qui est responsable de la production numérique); la rédacteur adjoint et responsable des comptes rendus en français, Mahdi Khelfaoui, et Beth Robertson responsable des comptes rendus en anglais.


Procédure de dotation : Après la date butoir, les candidatures seront examinées par le comité exécutif de la CSTHA/AHSTC. Une candidature ne peut excéder cinq pages (sans compter le curriculum vitae) et doit comprendre : a) une lettre de présentation indiquant le nom du postulant, son affiliation et autres renseignements pertinents dont ceux attestant de ses aptitudes et compétences; b) un énoncé de vision d’un page tout au plus exposant brièvement le point de vue du postulant sur les défis et les possibilités; les projets pour l’avenir de la revue; les tâches prévues et les différents jalons pour l’atteinte des objectifs, etc.; c) une déclaration de soutien de la part de son établissement, le cas échéant. Les candidats devraient traiter de la manière dont ils entendent occuper le poste de rédacteur en chef à la lumière des ressources à leur disposition. L’AHSTC ne défraiera pas d’espace de bureau, de soutien administratif ou de congé pour activités professionnelles; d) son curriculum vitae, qui doit indiquer ses publications et son expérience en rédaction.


Les candidatures devraient être transmises par courriel, en un seul fichier pdf (nom du fichier : nom de famille-Scientia-Canadensis-rédacteur.pdf). Prière d’envoyer à l’attention de Mme Dorotea Gucciardo, Ph.D., President CSTHA / présidente de l’AHSTC, d.gucci@gmail.com.

Advertisements

Comments are closed.